Le Honduras va officiellement transférer son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem

Publié le à BRUXELLES (HN)

Le Honduras transférera prochainement son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, dès que l'État hébreu ouvrira une ambassade à Tegucigalpa, ont indiqué les deux pays lundi dans une déclaration conjointe. Le Honduras avait déjà annoncé cette décision en janvier. Le pays emboîte ainsi le pas aux États-Unis et au Guatemala qui avaient transféré leurs ambassades de Tel-Aviv à Jérusalem en mai 2018, brisant le consensus international sur la Ville sainte, et provoquant la colère des Palestiniens. Le Honduras a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël l'an dernier et a annoncé déménager son ambassade en janvier. Selon le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, les ambassades ouvriront à la fin de l'année. Le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, a déclaré pour sa part que le projet ne se réalisera que "si la pandémie le permet". L'ambassadeur d'Israël au Honduras et au Guatemala a déclaré aux médias israéliens que la décision a surpris de nombreuses personnes. C'est en effet au Honduras, après le Chili, que vivent le plus de Palestiniens en Amérique latine. La plupart des ambassades étrangères sont situées à Tel-Aviv, car Israéliens et Palestiniens revendiquent Jérusalem ou une partie de la ville comme capitale. Le président américain Donald Trump a rompu en décembre 2017 avec des décennies de consensus international en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël. L'ambassade américaine a été déplacée de Tel-Aviv à Jérusalem en mai 2018. Le Guatemala a été le premier pays à suivre les traces de Trump. La Serbie a également prévu de le faire, a annoncé Netanyahu début septembre. Le statut de Jérusalem est l'une des questions les plus épineuses en vue d'un règlement du conflit israélo-palestinien. L'État hébreu s'est emparé de Jérusalem-Est en 1967, l'a annexée et considère l'ensemble de la ville comme sa capitale "éternelle" et "indivisible". Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'État auquel ils aspirent. L'Onu considère que cette question doit faire l'objet d'un accord entre Israéliens et Palestiniens, et qu'en attendant les capitales ne doivent pas établir à Jérusalem leur représentation diplomatique en Israël. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info