Le Kremlin se dit "confiant" dans une résolution prochaine de la crise au Bélarus

Publié le à MOSCOU (RUS)

Le Kremlin s'est dit samedi "confiant" dans une résolution rapide de la crise au Bélarus, pays où le président Alexandre Loukachenko, allié de Moscou, fait face à une contestation croissante contre sa réélection. "Les deux parties ont exprimé leur confiance dans une résolution prochaine des problèmes en cours" au Bélarus, a indiqué dans un communiqué la présidence russe, après un entretien téléphonique entre Vladimir Poutine et M. Loukachenko. Selon le Kremlin, "le plus important est que ces problèmes ne profitent pas à des forces destructrices cherchant à porter atteinte à la collaboration mutuellement avantageuse" mise en place à travers l'Union entre la Russie et le Bélarus, une alliance existant entre ces deux ex-républiques soviétiques. L'entretien a confirmé l'orientation vers "un renforcement de ces relations d'union correspondant aux intérêts essentiels des peuples frères que sont la Russie et le Bélarus", a ajouté le Kremlin. Plus tôt dans la journée, le président Loukachenko avait annoncé lors d'une réunion vouloir s'entretenir avec Vladimir Poutine pour évoquer la "menace" visant, selon lui, son pays et "toute notre région". Le chef d'État bélarusse a notamment soutenu que les manifestations mettaient en péril l'Union entre la Russie et le Bélarus. Depuis dimanche, des dizaines de milliers de manifestants contestent la réélection d'Alexandre Loukachenko, dénonçant des fraudes massives et la violente répression du pouvoir. Le pouvoir bélarusse a reçu le soutien de Moscou qui a dénoncé des tentatives d'"ingérence étrangère" visant à déstabiliser le Bélarus, un allié historique de la Russie. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info