Le lancement d'une fusée Soyouz avec le satellite-espion CSO-2 reporté à mardi

Publié le à PARIS/BRUXELLES (Belgique)

Le lancement d'une fusée russe Soyouz qui devait mettre en orbite lundi depuis la Guyane française le satellite français d'observation CSO-2 (Composante spatiale optique) a été reporté de 24 heures en raison des conditions météorologiques défavorables, a annoncé l'entreprise Arianespace.Le dernier lancement de l'année prévu depuis le centre spatial guyanais (CSG) de Kourou a été reporté à mardi à 13h42 locales, soit 17h42 HB. "Les conditions météorologiques observées au-dessus du Centre spatial guyanais n'étant pas favorables pour une tentative aujourd'hui (risque que le profil des vents en altitude ne soit pas accepté au moment du décollage), elle a décidé d'interrompre la chronologie finale du lancement VS25", a précisé Arianespace dans un communiqué. La fusée Soyouz devait mettre sur orbite le satellite d'observation CSO-2 à usage de défense et de sécurité pour le compte du Centre national d'études spatiales (CNES) et du ministère français des Armées. Les images de très haute résolution que doit fournir ce satellite espion dans les spectres du visible et de l'infrarouge seront également disponibles pour plusieurs armées européennes, dont la Défense belge. C'est le dixième et dernier lancement de 2020 pour Arianespace, le cinquième réalisé avec Soyouz. Le satellite CSO-1 lancé en décembre 2018, fournira déjà des images optiques, couleurs et infrarouges de très haute résolution à l'armée française et aux pays partenaires - dont la Belgique. Un troisième satellite doit compléter une constellation de nouvelle génération d'une durée de vie de dix ans, destinée à remplacer les actuels satellites d'observation militaires français Helios 2A et 2B. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info