Le marathon budgétaire a débuté au Parlement germanophone

Publié le à EUPEN (Belgique)

Le marathon budgétaire a débuté ce lundi soir au Parlement germanophone. Ce lundi, ce sont les domaines couverts par la commission 1 à savoir la politique générale, les pouvoirs locaux, l'aménagement du territoire, le logement ou encore l'énergie ou les finances qui ont fait l'objet des débats. Comme à son habitude, l'opposition a détaillé les raisons qui la pousseront à voter contre ce projet de budget.Pour Patricia Creutz, du CSP, le déficit budgétaire sera bien plus important que les 15,1 millions d'euros avancés par Oliver Paasch. "Ce montant ne tient pas compte des investissements stratégiques qui sont neutralisés", a détaillé la députée qui estime également que les priorités n'ont pas été correctement définies. Michael Balter, l'un des trois représentants du groupe Vivant est lui aussi revenu sur la dette de la Communauté germanophone. "Elle s'élève aujourd'hui à plus de 630 millions d'euros. Elle n'a de cesse d'augmenter. Pour le moment les intérêts sont bas mais qu'en sera-t-il dans 5 ou 10 ans", a interrogé l'élu qui a aussi souligné la pression qui pèse sur les citoyens et en particulier sur les non-vaccinés qui sont de plus en plus souvent exclus. La dette est aussi une préoccupation des écologistes qui se sont dits favorables aux investissements en faveur de l'efficience énergétique. Ils souhaiteraient qu'ils soient réfléchis de manière plus durable. Les débats se poursuivront mardi, mercredi et jeudi avant le vote. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info