Le match contre la Suisse "sera un bon test pour les deux équipes", selon Roberto Martinez

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Comme il l'avait fait le mois dernier face à la Côte d'Ivoire, Roberto Martinez fera tourner son effectif mercredi à Louvain face à la Suisse, un match amical précédant les deux derniers duels des Diables Rouges en Ligue des Nations, dimanche face à l'Angleterre et le 18 novembre face au Danemark. "Le match de mercredi sera dans la lignée de ce que nous avons fait en octobre lors du match amical contre la Côte d'Ivoire", a indiqué le sélectionneur fédéral mardi lors d'une visioconférence avec la presse à la vieille du match contre la Nati. "Dans ces matchs, on a une bonne combinaison de joueurs expérimentés qui pourront travailler certains aspects qui pourront nous aider dans les deux rencontres suivantes, et de jeunes joueurs. Certains d'entre eux ont déjà joué contre la Côte d'Ivoire et d'autres, comme Hannes Delcroix ou Charles De Ketelaere, qui reçoivent l'opportunité après le bon travail qu'ils ont livré avec les U21. C'est donc un match important pour nous pour introduire de jeunes joueurs avec l'idée de développer ces joueurs et à long terme d'obtenir un maximum d'informations pour établir la meilleure sélection possible pour l'Euro 2020". "Les matchs amicaux sont importants pour continuer à gagner, pour le classement mondial, mais ils sont aussi importants pour permettre aux jeunes de se développer", poursuit Martinez. "Demain, on verra des joueurs qui représenteront les Diables Rouges dans les cinq, six années à venir". Hannes Delcroix a été ajouté à la sélection mardi, tandis que Thomas Vermaelen ne rejoindra pas les Diables. Le défenseur de Vissel Kobe n'a pas été autorisé à voyager par les autorités japonaises en raison de la crise sanitaire. La Belgique retrouvera la Suisse mercredi. Il y a deux ans, la Nati avait battu les Diables 5-2 lors de la dernière journée de la phase de groupes, privant les troupes de Roberto Martinez du Final Four de la première édition de la Ligue des Nations. "La Suisse s'est développée depuis deux ans. Vladimir Petkovic effectue un travail remarquable à la tête de l'équipe. Il est en poste depuis six ans mais on dirait qu'ils jouent comme un club plutôt que comme une équipe nationale. La Suisse est une équipe qui prend des risques, qui exerce un pressing haut. Les Suisses sont un peu dans la même position que nous: il leur reste deux matchs importants en Ligue des Nations. Ce sera un bon test pour les deux équipes". (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info