Le patron de British Airways justifie les coupes sévères dans les effectifs

Publié le à LONDRES (GB)

Le patron de British Airways, Alex Cruz, a défendu mercredi devant une commission parlementaire les coupes dans les effectifs de la compagnie aérienne en raison de la crise sanitaire, et nié contraindre les employés à accepter des contrats au rabais. "Le Covid-19 a dévasté notre entreprise, notre secteur", "nous luttons pour notre survie", a-t-il insisté en réponse à un feu nourri de questions sur les milliers de licenciements annoncés à cause de la pandémie de Covid-19. "Je suis totalement focalisé sur les près de 30.000 employés parmi mes collègues de British Airways qui vont rester dans l'entreprise", a-t-il ajouté, précisant que 7.200 personnes avaient déjà quitté la compagnie et que le total des départs pourrait s'arrêter à 10.000, comparé aux 13.000 annoncés. La crise sanitaire a fait s'écrouler le trafic aérien, entre fermetures de frontières, mesures de quarantaine, confinement et craintes des passagers face à la possibilité d'attraper le nouveau coronavirus en prenant l'avion. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info