Le personnel des maisons de repos de Wallonie subira un test salivaire hebdomadaire

Publié le à MONS (BELGIUM)

Le gouvernement de Wallonie investit 7 millions d'euros dans des tests salivaires pour faire face à la seconde vague de la crise sanitaire de Covid-19. L'objectif est de tester chaque semaine le personnel des maisons de repos (MR) et de soins (MRS), soit quelque 32.000 travaileurs.L'initiative, qui a été présentée vendredi à l'université de Mons en présence du ministre-président wallon, Elio Di Rupo, et de la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, est née d'un partenariat avec l'université de Liège qui a développé des tests salivaires à grande échelle. Après le lancement de la phase pilote la semaine dernière, le testing généralisé démarre ce vendredi dans les 602 maisons de repos de Wallonie. Les kits d'auto-prélèvement développés par l'ULiège et leur mode d'emploi seront acheminés vers douze points-relais identifiés en Wallonie auprès desquels les établissements pour aînés viendront les chercher et les redéposer. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info