Le président Xi défend les ambitions de la Chine devant l'ONU

Publié le à NATIONS UNIES (USA)

Le président chinois Xi Jinping a fermement soutenu les ambitions de la Chine mardi dans un discours à l'ONU, mettant en garde contre un "choc des civilisations" que pourrait provoquer la pandémie qui a frappé le monde. Dans un discours d'ouverture qui avait été précédé d'une demande de son homologue américain Donald Trump pour que la Chine soit considérée comme "responsable" de l'épidémie de coronavirus, M. Xi a déclaré que le seul moyen de surmonter la crise était l'unité mondiale. Le monde doit "s'opposer à la politisation et à la stigmatisation" au sujet du Covid-19, a-t-il déclaré dans un discours pré-enregistré, exhortant les dirigeants du monde à adopter le "concept d'une grande famille... et éviter de tomber dans le piège d'un choc des civilisations". Les États-Unis et la Chine ont une série de contentieux: l'origine du coronavirus, la domination commerciale et technologique, la sécurité et le contrôle de mers contestées. Les Etats-Unis reprochent à la Chine ses ambitions de contrôle sur la mer de Chine méridionale et sa tentative de réprimer les mouvements démocratiques à Hong Kong et à Taïwan. Mais le chef de l'Etat chinois a assuré les dirigeants mondiaux que son pays n'avait aucune volonté d'"hégémonie, d'expansion ou de sphère d'influence". "La Chine n'a pas l'intention d'entrer dans une guerre froide", a-t-il affirmé, insistant sur le fait que Pékin est plutôt favorable à un système d'organisations internationales telles que l'Organisation mondiale du commerce (OMC). "Nous insistons sur le dialogue pour combler les divergences et sur la négociation pour résoudre les différends", a-t-il ajouté. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info