Le projet de loi créant des coordinateurs "retour au travail" approuvé en séance plénière

Publié le à Bruxelles (Belgique)

La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière le projet de loi du ministre des Affaires sociales Frank Vandenbroucke visant à mettre en place, à partir du 1er janvier 2022, des coordinateurs "retour au travail" au sein des mutualités.Les coordinateurs "retour au travail" s'inscrivent dans l'ambition affichée par le gouvernement fédéral de réintégrer au mieux un demi-million de malades de longue durée. Actuellement, seuls quelque 10% sont capables de reprendre le travail et, à l'intérieur de ce groupe, environ la moitié retrouve le chemin du travail par ses propres moyens. Par son projet de loi, Frank Vandenbroucke vise le public qui a besoin d'un coup de pouce. Le projet prévoit la mobilisation de 40 coordinateurs en 2022, puis de 60 en 2023. Ces coordinateurs ne sont qu'un élément de la stratégie pour remettre au travail les malades de longue durée. Dans le cadre des négociations budgétaires, la coalition Vivaldi avait décidé le mois dernier que les malades de longue durée qui refusent manifestement de faire des démarches de réinsertion pourraient perdre une partie de leurs allocations. Ce point de l'accord avait suscité de nombreux débats à la Chambre. Les employeurs qui ont trop de malades de longue durée ou qui n'aident pas suffisamment à remettre au travail sont également visés. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info