Le PS veut un chèque de 200 euros pour les bas et moyens salaires

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le Parti socialiste réclame un chèque pouvoir d'achat de 200 euros pour les ménages à bas et moyens salaires afin de participer à la relance de l'économie, indique dans la DH le chef du groupe socialiste à la Chambre Ahmed Laaouej. "Les Régions ont alloué des primes de 4.000-5.000 euros à toute une série d'entreprises et d'indépendants. Des aides indispensables pour leur permettre de surmonter la crise. Mais une économie marche sur deux jambes. On a besoin de ménages qui ont les moyens d'acheter leurs produits et services", expose M. Laaouej. À ses yeux, cette aide peut constituer un élément de relance de l'économie, en établissant un climat de confiance. Quelque 3 millions de personnes pourraient en bénéficier, soit à peu près la moitié des contribuables, pour une enveloppe de quelque 600 millions d'euros. Le PS répète aussi sa demande de suspension temporaire des paiements des crédits à la consommation et réclame par ailleurs, parmi d'autres mesures, le remboursement partiel des primes d'assurance auto, au prorata de la période de confinement pendant laquelle il y a eu moins de voitures en circulation, donc moins de sinistres. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info