Le PTB réclame plus d'attention pour la santé mentale des jeunes

Publié le à BRUXELLES (BELGIUM)

Les RedFox, le mouvement de jeunesse du PTB, a mené campagne samedi dans six villes belges pour réclamer davantage d'attention pour la santé mentale des jeunes pendant la crise du Covid-19. À Bruxelles, Anvers, Liège, Gand, Charleroi et Louvain, ils ont symboliquement sonné l'alarme avec des réveils en carton. "La situation des jeunes devient intenable. C'est pourquoi nous tirons la sonnette d'alarme", a déclaré Alice Verlinden, présidente des RedFox. "Nous exigeons que les jeunes deviennent une priorité dans l'assouplissement des mesures, que l'aide psychologique soit gratuite et qu'il n'y ait pas d'augmentation du décrochage scolaire et du redoublement.""Chaque jour, nous constatons que les problèmes mentaux des jeunes augmentent", a estimé Alice Verlinden. "Tout contact social et toute détente disparaissent, mais la pression à l'école reste la même. La perspective que nous avions lors de la première vague semble maintenant plus éloignée que jamais." Selon RedFox, 62% des jeunes ont connu des soucis d'ordre mental lors du premier confinement, et les chiffres concernant la seconde vague devraient s'aggraver. Les problèmes psychologiques sévères augmentent également. "Les jeunes sont isolés, déprimés, et voient l'avenir en noir. Les jeunes voient dans leur entourage ces problèmes mentaux et des suicides. Il est vraiment minuit moins cinq. Le bien-être mental des jeunes doit dès lors devenir une priorité absolue dans la politique sanitaire et à l'avenir." "De plus, une aide psychologique gratuite devrait être instaurée", a aussi soutenu la présidente. "De nombreux jeunes nous disent qu'ils ont réellement besoin d'aide, mais que les tarifs sont trop élevés. Les psychologues devraient être remboursés à 100%." Enfin, RedFox réclame de la remédiation supplémentaire et la mise en place d'un programme scolaire adapté. "C'est vraiment une année exceptionnelle. Nous ne pouvons pas faire de sélection pour le moment, nous devons nous assurer que tout le monde franchit le cap. Un internet à haut débit gratuit pour tous les jeunes est également nécessaire, vous ne pouvez pas suivre l'école sans cela." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info