Le roi du Maroc invité en Allemagne pour "sceller un nouveau partenariat"

Publié le à Rabat (Allemagne)

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a invité le roi du Maroc Mohammed VI en Allemagne afin de "sceller un nouveau partenariat entre les deux pays", après une crise diplomatique qui a gelé les relations bilatérales, selon le cabinet royal à Rabat.Dans un message cité dans un communiqué du cabinet royal diffusé mercredi, M. Steinmeier a adressé une invitation au souverain marocain pour effectuer une "visite d'Etat en Allemagne" afin de "sceller un nouveau partenariat entre les deux pays", sans préciser de date. Le mois dernier, le royaume chérifien avait fait savoir qu'il envisageait de "relancer la coopération bilatérale" avec Berlin après des déclarations "positives et constructives" du nouveau gouvernement allemand. Rabat avait suspendu tous ses contacts avec l'ambassade d'Allemagne au Maroc le 1er mars en raison de "malentendus profonds" avec Berlin. Et depuis que l'ambassadrice du Maroc a été rappelée le 6 mai pour consultations, Berlin étant notamment accusé d'"actes hostiles", le poste d'ambassadeur d'Allemagne à Rabat est vacant.  Parmi les points de friction figurent la position de l'Allemagne sur le Sahara occidental - critique de la décision américaine de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le territoire disputé - mais aussi la mise à l'écart de Rabat dans des négociations sur l'avenir de la Libye lors d'une conférence organisée à Berlin en janvier 2020. Concernant le litige du Sahara occidental, le président allemand a souligné que Berlin "considère le plan d'autonomie présenté en 2007 comme un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour parvenir à un accord", selon le cabinet royal marocain. Pour régler ce conflit armé, Rabat, qui revendique la "marocanité" de l'ex-colonie espagnole, défend un plan d'autonomie sous sa souveraineté tandis que les indépendantistes sahraouis du Front Polisario réclament un référendum d'auto-détermination. Quant au dossier libyen, M. Steinmeier a exprimé sa "reconnaissance pour l'engagement actif du souverain (Mohammed VI) pour le processus de paix en Libye", se félicite le cabinet. Enfin, il rappelle que le Maroc est "un site d'investissement important pour les entreprises allemandes en Afrique". En 2019, Berlin a importé du royaume pour 1,4 milliard d'euros de marchandises et exporté pour 2,2 milliards d'euros, selon des chiffres officiels allemands. L'Allemagne est aussi l'un des principaux donateurs bilatéraux avec un engagement total de près de 1,2 milliard d'euros en 2020. Près de 300 sociétés allemandes sont représentées au Maroc, principalement dans les pôles économiques de Casablanca et Tanger. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info