Le roi Philippe a visité vendredi le bureau de distribution bpost à Braine-l'Alleud

Publié le à BRAINE-L'ALLEUD (ter)

Le roi Philippe s'est rendu vendredi matin au bureau de distribution de bpost, à Braine-l'Alleud. Après deux visites dans les hôpitaux depuis la mise en oeuvre des mesures de confinement dû au coronavirus, la volonté du Roi était de souligner l'importance du travail des personnes qui assurent, dans un contexte difficile, des services essentiels pour le pays. Le nombre de colis à distribuer a pratiquement doublé depuis le début du confinement. Une centaine de postiers travaillent au bureau de distribution de Braine-l'Alleud pour desservir cinq communes. Les responsables observent un taux d'absentéisme très bas parmi le personnel. "Les quinze premiers jours, il y avait des absents, sans doute parce qu'il existait une certaine crainte mais toutes les mesures sanitaires sont prises et aujourd'hui, nous observons un taux d'absentéisme moindre qu'avant le confinement: il y a un véritable engagement sociétal de notre personnel", a indiqué au Roi un des responsables de bpost. En plus du lavage des mains et du respect de la distanciation sociale, bpost a adapté certaines de ses opérations au contexte sanitaire. Par exemple, ce sont les facteurs qui signent les formulaires à la place des clients. L'entreprise a également acquis, pour ses quelque 27.000 collaborateurs, 12.000 litres de gel hydroalcoolique, 224.000 masques, 400.000 paires de gants, 5.000 sprays désinfectants et 2.000 parois de plexiglas à placer dans les locaux. Une bonne partie des commerces étant fermés, bpost traite plus de 500.000 colis par jour. Des paquets qui sont plus grands et contiennent plus de pièces qu'avant le confinement. Le bureau de distribution de Braine-l'Alleud, qui alimente les 98 tournées organisées dans les communes de Braine-l'Alleud, Braine-le-Château, Tubize, Waterloo et La Hulpe, traite environ 3.500 colis en temps normal. Ce nombre est monté à plus de 6.000 la semaine dernière. Le roi Philippe, protégé par un masque, s'est rendu dans les locaux où sont traités les envois. Il a ainsi découvert les systèmes d'encodage, de scannage, de déchargement... Il s'est ensuite entretenu avec plusieurs agents à propos de leur travail et des cadences qui s'accélèrent. "Vous rendez des personnes heureuses. C'est vraiment vital. Bravo! ", a-t-il remercié. Un facteur desservant le village de Saintes (Tubize), chargeant sa camionnette, a aussi expliqué au souverain les contacts qu'il maintient avec les habitants, dont certains ne voient plus personne depuis l'apparition du coronavirus en Belgique. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info