Le syndicat chrétien a déposé un préavis de grève chez Bpost

Publié le à BRUXELLES (BELGIQUE)

La CSC-Transcom a déposé un préavis de grève au sein de Bpost, le syndicat chrétien voulant dénoncer une hausse de la charge de travail consécutive à un volume croissant de colis traités par l'entreprise. L'information, rapportée par De Standaard, a été confirmée par le syndicat lui-même. La CSC-Transcom avance deux préoccupations. "La sécurité et la santé du personnel sont extrêmement importantes en ces temps de crise de coronavirus. Nous avons le sentiment que personne nous suit sur ce point", explique Annick Boon, de l'aile flamande ACV-Transcom. Mais sur la charge du travail, autre préoccupation importante, cela semble être moins le cas. "Avec la crise du coronavirus, la charge de travail a fortement augmenté, surtout avec la hausse du nombre de colis et avec les différents formats de paquets. A cet égard, nous avons le sentiment que la direction ne nous écoute pas assez et qu'on ne fait pas assez", poursuit la responsable syndicale. Le syndicat chrétien veut des solutions concrètes rapidement pour répondre à ces préoccupations. La CSC ne prévoit pas de grève et veut donner toutes ses chances à la concertation sociale. Du côté de Bpost, on a pris acte du préavis de grève et on souligne que la poursuite d'un dialogue social constructif est de la plus haute importance. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info