Le syndicat METISP-Protect s'inquiète de l'augmentation de l'absentéisme à la SNCB

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Le syndicat METISP-Protect s'inquiète de l'augmentation de l'absentéisme pour maladies et de la pression exercée par le corps managérial sur les travailleurs de la SNCB. La procédure de la sonnette d'alarme a été activée afin que le dossier soit traité par la direction, d'après un courrier à la direction transmis à Belga tard jeudi."Le taux d'absentéisme pour cause de maladies augmente de manière très significative et ceci est interpellant. 105 absents actuellement au sein du district Nord (Anvers), des taux ayant atteint des sommets au sein du district centre et nous ne parlerons pas ici du reste du pays", écrit le syndicat.  Le problème majeur est selon l'organisation le refus d'octroyer des congés légaux et la détérioration des conditions de travail. Les managers exerceraient également une pression accrue sur les travailleurs, les accompagnateurs notamment. "Nous lançons la procédure de sonnette d'alarme pour que ce dossier soit traité de manière urgente par la SNCB et par vos soins", annonce METISP-Protect. METISP-Protect est un syndicat indépendant fondé en 2018 par d'anciens délégués d'autres formations syndicales des chemins de fer belges. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info