Le tarif prosumer ne sera pas reporté

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Après des semaines de discussions, le gouvernement wallon n'est pas parvenu à un accord concernant le report du tarif prosumer. Il entrera donc en application ce vendredi 1er mai, peut-on lire jeudi soir sur le site de L'Echo.Le tarif prosumer, par lequel les propriétaires de panneaux photovoltaïques sont invités à participer aux frais de réseau et dont on attendait un report de quatre mois minimum, ne sera finalement pas reporté et entrera en application à partir de ce vendredi 1er mai, d'après le journal. A en croire certaines indiscrétions, la problème viendrait de la "gourmandise du MR". "En effet, promesse électorale des libéraux à l'aube de la formation du gouvernement wallon, le report de cinq ans du tarif avait été inscrit dans la déclaration de formation de celui-ci, avant d'être refusé par la Cwape, le régulateur wallon de l'énergie, soit l'autorité décisionnelle en la matière. Le conseil d'Etat avait ensuite confirmé, enterrant pour de bon ce report" explique L'Echo. Face à ce constat d'échec, le ministre wallon de l'Energie, Philippe Henry (Ecolo), avait mis une proposition sur la table, à mi-chemin entre les promesses de campagne du MR et la volonté d'équité entre propriétaires de panneaux photovoltaïques et tous les autres. L'idée? "Compenser" la taxe en offrant une prime additionnelle de 400 euros aux prosumers qui décideraient d'installer des systèmes de domotique et de pilotage afin de contrôler leur consommation, en plus de l'installation des compteurs double-flux - c'est-à-dire capables de mesurer précisément l'électricité prélevée et injectée au réseau - et de la garantie de revente de l'excédent d'électricité produite aux gestionnaires des réseaux de distribution (GRD). Sauf que cette compensation, "le MR la juge insuffisante, au risque de ne rien obtenir du tout", écrit le quotidien. "D'après une source proche du dossier, le MR exige une compensation à hauteur de 100% de la taxe et la proposition du ministre Henry n'y correspond pas." A l'heure actuelle, seul un arrêté du gouvernement publié avant minuit ce jeudi pourrait empêcher l'application immédiate du tarif. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info