Le Vatican renforce le contrôle de ses flux financiers

Publié le à CITÉ DU VATICAN (VAT)

Le Vatican a annoncé samedi un renforcement des mesures de contrôle des flux financiers de ses différentes entités à travers des modifications à une loi datant de 2013. "Les dernières modifications s'insèrent dans une stratégie globale dont l'objectif est de rendre toujours plus transparente la gestion des finances vaticanes, dans le cadre de contrôles intenses et coordonnés", a déclaré dans une interview publiée par le Vatican Carmelo Barbagallo, président de l'Autorité d'information financière (AIF). L'AIF, considéré comme le gendarme financier du petit Etat, a la charge de contrôler les flux financiers du Vatican dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme. Avec ces modifications "les mécanismes de défense et de contrôles des institutions (du Vatican, ndlr) qui sont à divers titres concernées par des flux financiers, seront encore plus forts", a ajouté M. Barbagallo. Une équipe d'experts de Moneyval, l'organe du Conseil de l'Europe évaluant les mesures de lutte contre le blanchiment d'argent, a entamé il y a dix jours une inspection dans la Cité du Vatican, la cinquième du genre depuis 2012. Cette inspection est intervenue alors qu'une enquête de la justice vaticane est en cours depuis un an sur le financement opaque par le Saint-Siège de l'achat d'un immeuble de luxe londonien. Il y a une quinzaine de jours, l'un des cardinaux les plus influents du Vatican, l'Italien Angelo Becciu, a en outre été écarté par le pape en raison de soupçons de "détournements de fonds" en faveur de ses frères. Il occupait également un poste décisionnaire pour l'investissement de l'immeuble londonien. Un texte publié le 19 août obligeait désormais les employés de l'Etat de la Cité du Vatican à signaler toute activité suspecte à l'AIF. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info