Le Village olympique a ouvert discrètement sur fond de craintes liées au Covid-19

Publié le à Tokyo

Le Village des athlètes a ouvert ses portes mardi, à dix jours du début des Jeux Olympiques de Tokyo, reporté d'un an en raison de la pandémie de coronavirus. Une ouverture dans la discrétion alors qu'une nouvelle vague de Covid-19 touche le pays hôte et que l'enthousiasme pour ces Jeux est faible. Un sondage publié mardi par Ipsos révèle ainsi que seulement 22% des Japonais et 43% des personnes interrogées dans 28 pays à travers le monde estiment que les Jeux devraient avoir lieu.Habituellement, l'ouverture du Village olympique marque le début d'un joyeux compte à rebours olympique, mais cette fois, l'inauguration s'est déroulée dans la discrétion en raison des inquiétudes persistantes de nombreux habitants du pays hôte quant à la propagation du coronavirus pendant la plus grande manifestation sportive au monde. Un quatrième état d'urgence lié au coronavirus est entré en vigueur lundi à Tokyo. Il se poursuivra jusqu'au 22 août, alors que les Jeux se dérouleront du 23 juillet au 8 août. Environ 18.000 athlètes et officiels vivront dans les 21 bâtiments du Village olympique de 44 hectares situé dans la baie de Tokyo. Les délégations ont déjà commencé à arriver au Japon. D'ici la fin de la semaine, plus de 2.200 participants sont attendus. Deux membres de l'équipe de l'Ouganda, un athlète serbe et un membre de la délégation israélienne ont déjà été testés positifs au coronavirus. Cela ne fait qu'alimenter les inquiétudes au Japon. Le Village olympique est habituellement une zone de fête et un point de rencontre pour les athlètes de tous les pays. Mais à Tokyo, les Olympiens devront respecter un ensemble de règles strictes. Ils devront garder une distance de deux mètres à tout moment, même en mangeant, et porter le masque une fois en dehors de leur chambre. Ils devront limiter au maximum les contacts, ne pas s'embrasser ni se serrer la main et écourter les visites à la cantine. Les athlètes ne seront autorisés à consommer de l'alcool que dans leur chambre, car il est interdit de le faire dans les espaces publics. Les contacts avec la population locale tout comme les excursions touristiques sont interdits. Les athlètes ne pourront s'installer dans le village que quelques jours avant leur première compétition et sont censés partir au plus tard deux jours après la fin de leurs épreuves. A dix jours de la cérémonie d'ouverture, l'enthousiasme pour ces Jeux est faible, selon un sondage réalisé par l'institut Ipsos et publié mardi. Ainsi, seulement 22% des Japonais estiment que les Jeux Olympiques de Tokyo devraient avoir lieu. Dans ce sondage réalisé dans 28 pays, 43% des personnes interrogées à travers le monde pensent que les JO devraient avoir lieu. Le Japon n'est pas le pays le moins enthousiaste, la 28e et dernière place revenant à la Corée du Sud (14%), tandis que la Turquie (71%), l'Arabie saoudite (66%) et la Russie (61%) sont les plus favorables à la tenue des compétitions olympiques. Japon et Corée du Sud figurent également parmi les pays les moins intéressés: 68% des Japonais ne sont pas très intéressés ou pas du tout intéressés par "leurs" JO, chiffre grimpant à 70% pour les Sud-Coréens. La palme du désintérêt revient aux Belges (72%).A l'inverse, les Indiens sont les plus intéressés (70%), devant les Sud-Africains (59%) et les Chinois (57%). Le sondage a été réalisé auprès de 19.510 personnes dans 28 pays entre le 21 mai et le 4 juin. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info