Les 43 millions pour les infirmiers spécialisés sont "juste un os à ronger", selon Union4U

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Les 43 millions débloqués par le gouvernement fédéral pour les infirmiers spécialisés sont "juste un os à ronger pour ne pas envisager une réforme de fond et structurelle pour toute la profession", dénonce jeudi soir Union4U. Le Syndicat autonome belge des praticiens de l'art infirmier fustige également la nouvelle classification de fonction IF-IC.Le syndicat déplore que ces 43 millions, répartis entre 25.000 infirmiers et infirmières équivaut seulement à 58 euros net par mois. "Nous voulons un salaire qui reflète nos compétences, nos 4 années d'étude voir 5 pour certaines, nos difficultés de conjuguer vie privée/vie professionnelle, notre travail de nuit, de soir, de week-end, de jours fériés et toutes nos responsabilités car nous travaillons avec des personnes humaines", souligne Union4U. Le syndicat s'insurge également contre la classification IF-IC qui "estime que la spécialisation en psychiatrie n'est pas une vraie spécialisation, qui classe l'aide-soignante en milieu hospitalier en dessous de celle qui travaille en maison de santé, qui classe l'infirmière lambda qui a fait 4 ans d'études en dessous des kinésithérapeutes qui ont fait 4 ans d'études." Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), a annoncé jeudi matin dans les colonnes de Sudinfo libérer 43 millions pour les infirmiers spécialisés, permettant d'octroyer une prime annuelle de 2.500 euros pour les infirmiers spécialisés ayant un titre professionnel particulier et 833 euros pour les infirmiers spécialisés ayant une qualification professionnelle particulière. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info