Les Belges à l'étranger - Dortmund avec ses trois Belges battent le Zénith, Rennes et Doku s'inclinent à Séville

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Dans l'autre match du groupe F, celui du Club de Bruges, Dortmund s'est imposé 2-0 à domicile face au Zénith Saint-Pétersbourg. Jadon Sancho sur penalty (78e) et Erling Haaland (90e+1) ont inscrit les buts. Du coté du Borussia, Thomas Meunier et Axel Witsel étaient titulaires et Thorgan Hazard est monté au jeu (67e). Dans le groupe E, Rennes avec Jérémy Doku s'est incliné à Séville (1-0). Le Borussia a monopolisé le ballon dans le camp du Zénith et il a fallu attendre une minute trente avant de voir un joueur russe toucher un ballon. Les Allemands ont dominé largement en terme de possession de balle mais ils ont peiné à se créer des occasions. Sur un centre de Rafael Guerreiro, Haaland a dévié légèrement le ballon pour Giovanni Reyna dont la reprise du gauche à l'entrée du rectangle est passée de peu à côté (15e). Le Borussia a poursuivi sa domination stérile comme sur un centre de Meunier, qui a traversé la surface avant d'en ressortir (21e). En fait, Roman Burki a ressenti le plus gros frisson lorsqu'il a été devancé dans sa sortie par Sebastian Driussi dont la tête est passée juste au-dessus (35e). En seconde période, Dortmund a fait preuve de plus de créativité et à peine monté au jeu, Thorgan Hazard s'est signalé par une frappe, qui n'a toutefois pas trop inquiété le gardien russe (69e). Mais lancé par Meunier, il a été accroché par Vyacheslav Karavaev et l'arbitre a tout de suite accordé le penalty transformé par Sancho (78e, 1-0). Les Russes, qui avaient passé 80 minutes à défendre, n'ont pas pu changer leur façon de jouer et ont été assommés par Haaland dans les arrêts de jeu (90e+1, 2-0). Dans le groupe E, Séville a pris Rennes à la gorge dès le coup d'envoi. Les Bretons sont sortis de leur camp pour la première fois sur une remontée de balle intéressante de Doku, suivie par un centre contré de Clément Grenier (12e). Rennes a encore eu une occasion sur une énorme accélération de Doku, qui a traversé une moitié de terrain avant de temporiser et de servir Grenier, qui a manqué sa remise (21e). A partir de ce moment-là, il a fait chaud dans le rectangle rennais et Alfred Gomis a sauvé son camp en plongeant pour repousser des deux poings devant tout le monde (24e) et en s'imposant du pied sur une reprise à bout portant de Lucas Ocampos (27e). Séville a finalement été récompensé de tous ses efforts grâce à Marcos Acuna, qui a contrôlé le ballon de la poitrine avant de centrer de suite vers Luuk de Jong. Le Néerlandais en avance sur Naief Aguerd a conclu d'un plat du pied (56e, 1-0). Par la suite, Rennes a toujours été proche de la rupture et Doku ne faisait plus la différence face à Acuna. Au classement, Chelsea facile vainqueur de Krasnodar (0-4) et Séville sont en tête avec 4 points, Krasnodar et Rennes comptent un point chacun. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info