Les eurodéputés réclament une loi contre la déforestation mondiale provoquée par l'Europe

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le Parlement européen a demandé jeudi à la Commission d'élaborer une législation contraignante pour mettre fin à "la déforestation mondiale provoquée par l'UE". Les eurodéputés visent notamment les produits vendus en Europe et dont la fabrication a contribué à la destruction des forêts tropicales, "irremplaçables et essentielles à la lutte contre le changement climatique et à la protection de la biodiversité." Dans un rapport approuvé par 377 voix pour, 75 contre et 243 abstentions, ils appellent notamment à forcer les entreprises à procéder à une évaluation des risques de leurs produits et à rendre compte de la manière dont elles abordent la question de la déforestation tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Les entreprises qui ne respecteraient pas ces règles et mettraient sur le marché européen des produits dérivés de matières premières mettant en danger les forêts et les écosystèmes devraient être sanctionnées, disent les élus. Un tel cadre juridique devrait être étendu à certains écosystèmes marins et côtiers, à des zones humides, des tourbières ou des savanes, afin d'éviter que la pression ne soit déplacée vers ces paysages, ajoutent-ils. "Plusieurs études montrent que l'interdiction de l'entrée dans l'UE de produits liés à la déforestation n'aura aucune incidence sur le volume et les prix, et que les coûts supplémentaires supportés par les opérateurs seraient minimes", selon les eurodéputés. Cette mesure serait également bénéfique pour les entreprises en uniformisant les conditions de concurrence et en obligeant les concurrents à respecter les mêmes normes. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info