Les hôpitaux bruxellois craignent un report massif des soins de base

Publié le à BRUXELLES (Belgium)

Les sections Covid-19 des hôpitaux du réseau Iris Bruxelles et de la clinique Saint Jean ne sont pas encore saturées, mais les responsables constatent une augmentation constante du nombre d'hospitalisations. Ils craignent que les patients non-infectés par le coronavirus ne reportent leurs consultations pour d'autres soins ou que les patients restent à l'écart par crainte d'infection.Le directeur de l'UZ Brussel, Marc Noppen, a déjà tiré la sonnette d'alarme dimanche concernant la saturation des hôpitaux. Etant donné que de nombreux patients de l'extérieur de la capitale sont soignés dans les hôpitaux bruxellois, cela pourrait bientôt provoquer une saturation au niveau du nombre de lits, d'après lui. "A ce stade, les capacités disponibles depuis le début de l'été ne sont pas encore saturées et n'avaient pas besoin d'être prolongées. Mais nous craignons qu'elles doivent être augmentées à court terme. Nous demandons donc que des mécanismes de régulation soient mis en place et, surtout, qu'ils soient organisés conjointement avec les deux autres Régions", souligne l'administrateur délégué du réseau hospitalier Iris, Etienne Wery. "Il est important de maintenir un nombre maximum d'activités non liées à la maladie Covid-19, telles que les consultations normales. Le citoyen bruxellois a le même droit que les autres Belges d'avoir accès aux soins prodigués dans son hôpital", selon M. Wéry. Même son de cloche du côté de la clinique Saint Jean. Le nombre de lits pour les patients atteints du Covid-19 a récemment été doublé, mais "nous voulons tout faire pour éviter que les soins des autres patients ne soient reportés", conclut la porte-parole de l'hôpital, Florence Feys. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info