Les magasins Inno mettent 50% de leur personnel en chômage temporaire jusque juin

Publié le à Bruxelles (Belgique)

La direction du groupe Inno a annoncé recourir au chômage temporaire pour une partie de son personnel jusqu'à fin juin comme le permettent les mesures gouvernementales prises pour faire face à la crise sanitaire, relate jeudi la RTBF."Depuis lundi, 50% du personnel de vente essentiellement (hors hôtesses des marques) est donc confronté à ce chômage temporaire. Côté cadres, chefs de rayon, premières vendeuses, le chômage temporaire frappe 25% et même les directeurs y sont soumis", explique Ghislaine Marie, déléguée CNE Liège. Cette mesure frappe les 16 magasins du groupe et la centrale - environ 700 personnes -, même si certains centres urbains sont plus touchés que d'autres. La mobilité, le report vers les centres commerciaux de périphérie et le covid, qui a fait changer les habitudes, ont eu des répercussions sur les ventes. "On doit mettre cela en perspective avec le fait qu'on sort à peine de la crise covid et maintenant on se trouve avec une autre crise, une guerre en Europe, qui a un impact sur l'inflation, sur les prix pétroliers, l'énergie donc forcément le consommateur est plutôt frileux", explique Valérie Van Walleghem, SETCA qui ajoute que la direction a clairement dit que s'il y avait reprise, la mesure serait arrêtée. Une mesure jusqu'à fin juin exception faite de la semaine du 2 mai, au cours de laquelle tout le monde travaillera pour fêter les 125 ans du groupe. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info