Les Pays-Bas adoptent une "loi corona" pour encadrer les restrictions

Publié le à LA HAYE (NLD)

Les parlementaires néerlandais ont voté mardi une loi temporaire destinée à former la base juridique du confinement partiel aux Pays-Bas et qui ouvre la voie au gouvernement pour rendre obligatoire le port du masque dans les espaces publics fermés.Appelée "loi corona", le texte, souhaité par la chambre basse et le Conseil d'Etat, offre au parlement davantage de contrôle sur l'action du gouvernement, dont les mesures sont actuellement mises en place grâce à des ordonnances d'urgence. La loi prévoit notamment la base juridique pour une obligation du port du masque dans les espaces publics fermés, une mesure controversée annoncée récemment par le Premier ministre Mark Rutte, jusqu'ici très sceptique quant à l'utilité du masque non médical. La loi a été votée mardi par une large majorité de la chambre haute après avoir été approuvée précédemment par la chambre basse. Elle s'appliquera initialement pendant trois mois, après quoi elle pourra être prolongée. Les Pays-Bas sont depuis le 14 octobre soumis à un "confinement partiel", comprenant notamment la fermeture de tous les bars et restaurants et l'interdiction de la vente d'alcool après 20h00 pour tenter de freiner la forte poussée de la pandémie de Covid-19. Après des mois de refus du port du masque, M. Rutte a finalement décidé de le rendre obligatoire dans tous les espaces clos pour les plus de 13 ans. Au cours des dernières 24 heures, 10.315 personnes ont été testées positives, portant le nombre de cas officiellement déclarés de nouveau coronavirus aux Pays-Bas à 311.889, dont 7.142 décès. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info