Les premiers vaccins attendus au plus tôt à la mi-janvier en Belgique, assure C. Morreale

Publié le à NAMUR (Belgique)

Les premiers vaccins contre le covid-19 sont attendus au plus tôt à la mi-janvier en Belgique, a affirmé la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, mardi, en commission du parlement régional. "L'ensemble du dispositif est en train de se mettre en place" et une partie de celui-ci devrait être validé demain/mercredi au cours d'une nouvelle conférence interministérielle (CIM) Santé publique qui devrait se prononcer sur la stratégie à suivre, a-t-elle précisé aux nombreux parlementaires qui l'interrogeaient.Cette réunion devrait notamment permettre d'arrêter les publics prioritaires pour la vaccination. "Nous suivrons les conclusions des spécialistes et décider de vacciner, dans l'ordre, le personnel et les résidents des centres de santé; le personnel de santé du social; les plus de 65 ans puis les plus de 45 ans avec comorbidité", a assuré la ministre Morreale. Dans cette première phase, "l'objectif est d'aller sur place avec les vaccins", a-t-elle ajouté. Concrètement, la Wallonie se chargera de l'organisation de la vaccination dans les institutions d'hébergement qui dépendent de la région "et dans les centres qui seront identifiés pour opérationnaliser la vaccination de la population wallonne", a encore indiqué Christie Morreale en rappelant par ailleurs que les autorités ont déjà décidé de la gratuité du vaccin. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info