Les travaux de la Chambre suspendus à cause d'un Conseil National de Sécurité

Publié le à Bruxelles (Belgique)

La Chambre a suspendu ses travaux mercredi vers 16h30 à la demande de l'opposition. Celle-ci a dénoncé l'absence de membres du gouvernement, retenus à un Conseil National de Sécurité.L'assemblée tient ce mercredi une séance plénière extraordinaire marathon. Douze projets et propositions de loi sont à l'ordre du jour.  Après l'examen des trois premiers textes, les députés devaient entamer les débats concernant trois projets de lois fiscaux et budgétaires. L'opposition a alors réclamé une suspension de séance en l'absence de membres du gouvernement, singulièrement du ministre des Finances Vincent Van Peteghem. "Ce n'est pas au parlement de s'adapter au gouvernement", a lancé Peter De Roover (N-VA). "C'est un manque de respect pour l'institution qui est la nôtre", a renchéri Vanessa Matz (cdH). "Si la parlement assume ses responsabilités, il faut que le gouvernement fasse de même", a estimé Nabil Boukili (PTB). La présidente de la Chambre Eliane Tillieux a alors annoncé que M. Van Peteghem pourrait se libérer "dans une petite heure". Les travaux ont été suspendus jusqu'à 17h30. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info