Liège: les bons chiffres permettent d'envisager l'organisation de la foire

Publié le à LIEGE (BELGIUM)

L'évolution de la pandémie de Covid-19 permet d'envisager de donner l'autorisation à l'organisation de la foire de Liège, qui se tient traditionnellement en Cité ardente dès le mois d'octobre, a indiqué lundi soir, lors du conseil communal, Willy Demeyer, bourgmestre de Liège."Chaque fois qu'il a été question de la foire en collège, la situation sanitaire étant extrêmement évolutive, il a été décidé de poser tous les jalons afin d'être en capacité de l'organiser à l'endroit habituel, dans le contexte sanitaire, et éventuellement à la date habituelle. Et il se fait que c'est à cette période-ci qu'on propose les contrats à signer aux forains", a précisé Maggy Yerna, échevine en charge du développement économique. "On procède donc comme les autres années tout en ajoutant deux éléments dans les contrats, c'est-à-dire insister sur le cas de force majeure, selon l'évolution de la situation et des mesures décidées au conseil national, et tenir compte du fait que les forains, en raison de cette situation, n'ont pu exercer leur métier jusqu'il y a peu." Aussi, les contrats tels qu'approuvés lundi soir au conseil communal prévoient le report des deux dates fixées aux forains pour payer la redevance sur leur emplacement, soit logiquement un acompte avant le début de la foire puis le versement du solde au début de la foire. "Ici, en attendant une décision quant à l'organisation, on reporte ces deux dates pour permettre aux forains de commencer à gagner leur vie." A la question de savoir si la foire de Liège pourra se tenir cette année, il a été répondu que cela ne pourra se faire que dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. "Le fait qu'il s'agisse d'une des plus grandes foires du pays complique aussi les conditions sanitaires. Aussi, il faut avoir la garantie qu'elle puisse être organisée tant dans des conditions permettant une rentabilité suffisante pour les forains que dans le respect des règles sanitaires pour toutes les générations. Cela fait l'objet d'une discussion avec les forains et cela mènera à un protocole qui devra être approuvé par le bourgmestre", a ajouté Maggy Yerna. Ainsi, si foire il y a, celle-ci sera organisée sur base de modèles similaires à ce qui a été mis en oeuvre pour la tenue du marché dominical de la Batte. Le bourgmestre a fait part de sa "ferme volonté que la foire puisse se tenir". La date de référence pour prendre une décision se situe vers le 15 septembre. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info