Limitation des visites dans les maisons de repos et soins bruxelloises

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

En raison de la recrudescence de l'épidémie de nouveau coronavirus, les maisons de repos et de soins bruxelloises subventionnées par la Commission communautaire commune (Cocom) sont priées de durcir leurs règles. Ainsi, tous les établissements doivent passer au moins en stade 2 et limiter les visites à deux personnes différentes maximum, indique mercredi Iriscare, l'organisme bruxellois de protection sociale. Normalement, le stade 2 est obligatoire lorsque deux cas positifs sont déclarés en moins d'une semaine dans une maison de repos et de soins. Toutefois, en raison de la situation sanitaire, Iriscare rend ce stade obligatoire pour tous les établissements, même si aucune contamination au Covid-19 n'est détectée dans l'institution. Tous les établissements doivent désormais limiter les visites à deux personnes différentes, une bulle de deux qui pourra changer toutes les deux semaines. En outre, le restaurant et la cafétéria doivent être fermés aux visiteurs et aux prestataires externes. Il est également interdit d'organiser des activités spéciales impliquant des prestataires externes, comme une visite de Saint-Nicolas ou un marché de Noël. En cas d'aggravation d'un foyer, le passage au stade 3 reste d'application. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info