M. Bouchez s'insurge à propos de l'autorisation du burkini à la piscine Flow à Anderlecht

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, s'est insurgé vendredi contre le fait que la première piscine publique de plein air bruxelloise, accessible depuis jeudi après-midi au pont Pierre Marchant, en bordure de canal à Anderlecht, autorise le burkini - un maillot de bain qui permet aux femmes musulmanes de se baigner sans dévoiler leur corps - et réserve certaines heures aux femmes."Burkini admis et heures réservées aux femmes. La folie communautariste continue", a-t-il indiqué sur Twitter. M. Bouchez ajoute que le MR "interviendra au parlement bruxellois et au fédéral. "Nos valeurs sont mises à mal avec la complicité ignorante de certains. (La secrétaire d'État à l'Égalité des genres, à l'Égalité des chances à et la Diversité) Sarah Schlitz doit intervenir", affirme encore le président des libéraux francophones, dans un contexte de tension entre le MR et Ecolo. Les deux partis se sont opposé à propos de la nomination par Mme Schlitz d'Ihsane Haouach, une femme voilée, en tant que commissaire du gouvernement auprès de l'Institut pour l'égalité entre les femmes et les hommes. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info