Mahdi salue l'accord sur l'institution d'une agence de l'Union Européenne pour l'asile

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Le secrétaire d'État à l'Asile et la migration Sammy Mahdi (CD&V) salue l'accord intervenu mardi entre la présidence du Conseil européen et les représentants du Parlement européen sur un règlement instituant une agence de l'UE pour l'asile. "Enfin une étape concrète franchie", commente-t-il mercredi dans un communiqué.Selon cet accord, l'actuel Bureau européen d'appui en matière d'asile (EASO), créé en 2010, sera transformé en une agence à part entière. Celle-ci sera chargée d'améliorer le fonctionnement du régime d'asile européen commun (RAEC) en fournissant une assistance opérationnelle et technique renforcée aux États membres dans le traitement des procédures d'asile nationales et en contribuant à une plus grande convergence dans l'évaluation des demandes de protection internationale. Les États membres pourront demander l'aide de l'Agence en cas de pic de demandes d'asile. "Cette question est sur la table depuis 2016", rappelle Sammy Mahdi. "Jusqu'à présent, aucun progrès n'a été possible car toutes les discussions étaient prises en otage par la demande d'un accord de la part de certains pays sur toutes les propositions du Pacte européen sur la migration et l'asile. Mais le moment est venu ! Enfin, des mesures concrètes sont prises en faveur d'une politique européenne d'asile et de migration. La prochaine étape est EURODAC, où plus d'informations que les seules empreintes digitales des demandeurs d'asile sont entrées dans une base de données et où nous pouvons mieux contrôler la migration." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info