Marie-Sophie Lacarrau reprend le JT de Jean-Pierre Pernault

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Après 33 ans de bons et loyaux services, Jean-Pierre Pernault a dit adieu aux téléspectateurs le 18 décembre dernier. C'est Marie-Sophie Lacarrau qui va prendre sa relève, mais une autre journaliste affirme qu'elle a refusé le poste du célèbre présentateur.Le 18 décembre, c'est avec beaucoup d'émotion que Jean-Pierre Pernault a tiré sa révérence après 33 ans de présentation du JT de 13 heures. « Il est temps pour moi de dire au revoir aux téléspectateurs. J'ai écrit un petit texte, je m'y prépare depuis des mois et pourtant j'ai du mal à garder la tête froide¿ alors comment le pourrais-je après tant d'émotion, de surprises et surtout après 33 ans avec vous ? J'arrête le cœur serré. Merci à tous. Dernier au revoir. Je vous souhaite un joyeux Noël. Merci, je vous aime. Je ne vous oublierai jamais », avait-il affirmé au moment de dire au revoir à ses fidèles téléspectateurs. Marie-Sophie Lacarrau, qui va prendre sa succession à partir du 4 janvier, se tenait à ses côtés au moment de passer ce moment plein d'émotions. Mais elle n'était pas la seule à être candidate à ce prestigieux poste. Dans une interview livrée à GQ, Apolline de Malherbe annonce qu'elle avait aussi été contactée. « Honnêtement, c'est un magnifique job. Je trouvais que ce n'était vraiment pas le moment pour moi. Je leur ai dit : 'Non, écoutez, vous exagérez' » Et pour cause, la journaliste de 40 ans remplace depuis la rentrée Jean-Jacques Bourdin à la matinale de RMC. « Vous pouvez mettre 'J'ai refusé le 13h de TF1' voilà », conclut-elle. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info