Merbes-le-Château pas favorable a priori à une fusion avec Erquelinnes

Publié le à Charleroi (Belgique)

Les conseillers communaux de la commune de Merbes-le-Château ont évoqué jeudi soir lors de leurs débats le sujet d'une éventuelle fusion entre leur commune et celle voisine d'Erquelinnes. A cette occasion, le bourgmestre de Merbes-le-Château Philippe Lejeune a laissé entendre que sa majorité n'y était pas favorable.L'éventualité d'une fusion entre les deux communes de la Botte du Hainaut a été évoquée il y a quelques jours à la suite de la publication d'une étude par le professeur Jean Hindriks indiquant que d'un point de vue économique, 15.000 habitants est la taille idéale pour une commune. Cette étude a été commentée jeudi soir par le bourgmestre Philippe Lejeune. Selon lui, l'auteur oublie notamment de mentionner que son analyse intègre les chiffres des budgets initiaux des communes et non les chiffres réels des comptes, que les moyennes calculées masquent la dispersion des dépenses au sein de chaque catégorie de communes, que les économies d'échelle sont loin d'être toujours au rendez-vous et que l'incitant financier promérité dépend de l'endettement de la commune. "Ainsi la commune de Merbes-le-Château ne pourrait prétendre qu'à la moitié de l'incitant car elle a toujours veillé à ne pas s'endetter exagérément", a indiqué Philippe Lejeune. En outre, fusionner contrarierait le rôle qu'une commune est censée jouer à l'égard de ses citoyens selon le bourgmestre. "En effet chaque commune est la structure administrative la plus proche du citoyen. Dès lors son devoir n'est-il pas de cultiver cette proximité, d'être attentif au bien-être de ses habitants et de défendre la richesse de son terroir ?", a ajouté Philippe Lejeune. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info