Mme Dedonder demande une enquête sur un repas de corps qui aurait contaminé des militaires

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, a annoncé vendredi avoir demandé au "patron" de l'armée, l'amiral Michel Hofman, d'ouvrir une enquête à propos d'un repas de corps qui s'est déroulé le 19 novembre dernier à la caserne de Spa, sans réel respect des normes sanitaires en vigueur, selon les journaux du groupe SudInfo.Elle n'a pas exclu de prendre des sanctions si nécessaire. "J'ai pris connaissance de cet incident à Spa par voie de presse. La tenue des repas de corps, tradition militaire s'il en est, a été cadrée par des directives rappelées expressément par le chef de la Défense et actualisées suite à l'évolution de la situation épidémiologique ainsi qu'aux décisions prises par le comité de concertation", a indiqué Mme Dedonder (PS) dans un communiqué.  "Suite aux révélations du groupe Sudinfo, il apparaît que les règles n'ont pas été respectées et j'ai demandé au chef de la Défense de diligenter une enquête. En fonction des résultats, je prendrai les mesures qui s'imposent. Les règles émises par le comité de concertation sont d'application pour tout le monde et ce, y compris, au sein de la Défense", a ajouté le ministre. Selon le journal 'La Meuse", qui cite des témoins, un repas de corps - une tradition bien ancrée chez les militaires autour du 15 novembre, date de la fête du Roi - s'est déroulé le 19 novembre au quartier Jacques de Dixmude abritant une unité d'infanterie, le 12/13 bataillon de Ligne, sans réel respect des normes sanitaires en vigueur. Quelque 370 personnes étaient tenues d'y participer. Une semaine après l'événement, plusieurs ont été testées positives au Covid-19, ajoute le quotidien. Il cite un "militaire en colère" qui a affirmé : "dès que les gens boivent un petit peu, ils oublient tout. Certains montaient sur les tables, d'autres dansaient comme dans une discothèque. À la fin plus personne ne portait le masque". Quelques jours auparavant, le 29 octobre, l'amiral Hofman avait adressé ses directives à l'ensemble du personnel de la Défense pour l'organisation des repas de corps. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info