Mouvement de foule dans un festival à Houston - Le rappeur Travis Scott n'a pas entendu les cris durant son concert au festival Astroworld

Publié le à Los Angeles

Le rappeur américain Travis Scott dit n'avoir été informé que tardivement des tragiques événements survenus durant sa prestation au festival Astrowold de Houston, début novembre. Dix personnes y ont perdu la vie. L'artiste affirme jeudi n'avoir appris la mort de certains spectacteurs que quelques minutes avant la conférence de presse qui a suivi le spectacle. Il soutient également ne pas avoir entendu depuis la scène de cris venant de la foule ni des appels de fans lui demandant d'arrêter son concert.Dix festivaliers sont morts durant un mouvement de foule lors de l'événement, tandis que des dizaines d'autres personnes ont été blessées. La façon dont la situation a pu dégénérer au cours de ce festival réunissant 50.000 spectateurs fait toujours l'objet d'une enquête. "Même après le spectacle, je n'ai pas réalisé exactement ce qui s'était passé jusqu'à quelques minutes avant la conférence de presse", a raconté Travis Scott à Charlamagne Tha God sur la chaîne YouTube de cette personnalité de la radio et de la télévision américaine. "Et même à ce moment-là, j'étais comme, huh quoi ? Les gens s'évanouissent parfois, des choses arrivent lors des concerts, mais quelque chose comme ça ?" Des fans ont essayé d'attirer l'attention de Scott pendant sa performance dans l'espoir d'arrêter le spectacle, mais le rappeur n'a rien entendu. Les performances de l'artiste sont connues pour être sauvages, mais le rappeur affirme qu'elles se déroulent toujours dans "un environnement sûr". (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info