Ne pas lier assouplissement et vaccination chez les jeunes

Publié le à BRUXELLES (Belgium)

Le ministre flamand compétent pour la Jeunesse, Benjamin Dalle (CD&V), estime que la question des assouplissements pour les jeunes ne doit pas être liée à celle de leur vaccination.Il réagit ainsi, lundi, à une lettre ouverte publiée dans différents médias, d'une série d'adultes dont la CEO de Child Focus Heidi De Pauw, dans laquelle ils appellent à vacciner en priorité les jeunes. "Nous sommes conscients que c'est une période très difficile, également pour les jeunes qui ont plus de 18 ans", a commenté le ministre flamand en marge de la présentation d'une campagne d'information à Saint-Nicolas (Flandre orientale). "Je plaide pour que, dès que des assouplissements sont possibles, on pense aux jeunes en première instance. Et que l'on ne fasse pas dépendre cela du fait que ces jeunes soient ou non vaccinés à ce moment-là". "La question de la vaccination, et comment elle doit se faire, est une question pour les virologues et la stratégie de vaccination", a-t-il ajouté. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info