Neuf migrants en transit arrêtés après avoir pénétré dans le port de Zeebrugge

Publié le à Bruges (Belgique)

Neuf migrants en transit, originaires d'Afrique du Nord, ont été placés sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction de Bruges après avoir pénétré pour la énième fois dans le port de Zeebrugge, annonce le parquet de Flandre occidentale. Au total, 23 personnes avaient été interpellées.La police de la navigation de Zeebrugge a été particulièrement sollicitée durant la nuit de mercredi à jeudi. Au cours de plusieurs interventions, aux petites heures, 19 migrants en transit ont été appréhendés dans le domaine du port. Et quatre autres personnes ont encore été interceptées jeudi après-midi. Parmi ces 23 personnes, neuf avaient déjà été interpellées par le passé sur le site du port de Zeebrugge. Elles ont été déférées devant un juge d'instruction qui a délivré un mandat d'arrêt à leur encontre. Il s'agit de personnes originaires d'Algérie, Libye, Tunisie et Maroc. La chambre du conseil de Bruges se prononcera mardi sur une éventuelle prolongation de leur mandat d'arrêt. La pression exercée sur le port de Zeebrugge par des migrants en transit, désireux de gagner l'Angleterre, reste forte, selon le parquet. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info