"Nous sommes arrivés à un plateau de transmission du virus" (épidémiologiste)

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La Belgique se trouve désormais "à un plateau de transmission du virus", à la suite du rebond de l'épidémie de coronavirus vécu depuis plusieurs semaines. Un plateau qu'il faut à présent garder tout l'hiver, souligne l'épidémiologiste Yves Coppieters (ULB) samedi dans les colonnes de La Libre Belgique. "On va ou on a dépassé le pic du petit rebond de l'épidémie que l'on vit depuis trois semaines. On a stabilisé la transmission et les modèles montrent que les chiffres vont diminuer dans les prochains jours. On peut rassurer la population sur la forme de la courbe. Elle se stabilise. Et puis elle va redescendre", poursuit l'épidémiologiste, qui insiste toutefois sur le fait que "cela n'a rien à voir avec la première vague. Ici, ce sont surtout les jeunes qui sont touchés. Il y a donc peu d'hospitalisations." "À l'échelle de la population, on est arrivé à un niveau de gestes barrières et de protection qui sont raisonnables, que l'on peut maintenir dans le temps et qui permettent de garder durant l'hiver ce niveau de transmission maximal dans la société, ce plateau de transmission", poursuit l'épidémiologiste. "On n'atteindra pas le risque zéro. Ce plateau, c'est l'équilibre que l'on doit garder tout l'hiver." Concernant les jeunes dans la vingtaine, Yves Coppieters juge que leurs efforts pour protéger les populations fragiles, et singulièrement les aînés, sont "insuffisants", la preuve en étant "la pénétration de la transmission du virus dans la classe plus âgée." (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info