Nouveau le 1er janvier - Les voitures de société taxées plus lourdement

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Les véhicules de société seront plus lourdement taxés à partir de 2021. C'est une conséquence de l'ajustement annuel de la norme CO2 dans le calcul de l'avantage imposable.Quiconque reçoit une voiture de société de son employeur ou de son entreprise et peut également utiliser celle-ci pour ses déplacements domicile-travail et ses déplacements privés est imposé sur cet avantage. L'impôt n'est pas calculé sur la prestation effective, mais sur une somme forfaitaire: l'avantage en nature. L'un des éléments de cette formule de calcul est les émissions de CO2. Concrètement, cela se fait en comparant les émissions de la voiture de société avec les émissions moyennes des voitures nouvellement immatriculées. Puisque les voitures sont devenues plus respectueuses du climat, ces émissions de CO2 de référence sont désormais également en baisse, selon les chiffres du SPF Finances. Pour les diesels, ce chiffre passe de 91 à 84 grammes de CO2 par kilomètre, pour les voitures à essence de 111 à 102 grammes. Cela signifie que les conducteurs d'un véhicule utilitaire voient l'avantage imposable augmenter, ce qui signifie qu'ils devront payer plus d'impôts. Le montant de l'avantage imposable dépend également de la valeur catalogue et de l'âge du véhicule. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info