Nucléaire iranien - Les Etats-Unis réaffirment être prêts à rencontrer l'Iran

Publié le à WASHINGTON (USA)

Les Etats-Unis sont toujours "prêts à rencontrer l'Iran" pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien, malgré le refus opposé dimanche par Téhéran à ce dialogue direct, a déclaré lundi le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price."Nous avons dit clairement que les Etats-Unis étaient prêts à rencontrer l'Iran pour évoquer la manière d'aboutir à un retour mutuel au respect" de l'accord, a-t-il dit devant la presse. Ce retour "ne peut avoir lieu sans une discussion sur les détails entre toutes les parties", a-t-il insisté. "Nous ne sommes pas dogmatiques au sujet de la forme et du format de ces discussions", a encore assuré le porte-parole, expliquant que le gouvernement américain allait se concerter avec ses alliés européens. L'ex-président américain Donald Trump a retiré en 2018 les Etats-Unis de l'accord international de 2015 censé empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique, qu'il jugeait insuffisant, et a rétabli toutes les sanctions américaines. En représailles, Téhéran a commencé à s'affranchir des restrictions à son programme nucléaire. Le nouveau président, Joe Biden, s'est dit prêt à revenir dans l'accord "si" l'Iran revient de son côté dans les clous de ses engagements. Chaque partie estime toutefois qu'il revient à l'autre de faire le premier pas. Les autorités iraniennes ont ainsi estimé mercredi que l'offre européenne d'une réunion des signataires de l'accord, à laquelle les Etats-Unis seraient invités, était "prématurée". Elles ont une nouvelle fois demandé des concessions financières préalables de Washington. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info