ONU et Finlande lancent une "coalition" d'aide aux cantines scolaires

Publié le à ROME (ITA)

Le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU et la Finlande ont lancé vendredi une "coalition" pour aider la restauration scolaire, la fermeture des classes liée à la pandémie ayant privé de repas des millions d'enfants.La vaccination de masse contre la maladie Covid-19 laisse entrevoir à plus ou moins court terme la réouverture des écoles et des cantines, qui fournissent souvent aux élèves déshérités leur unique repas de la journée. "Alors que les écoles rouvrent, les programmes de restauration scolaire sont plus importants que jamais", écrit dans un communiqué le Programme alimentaire mondial, la plus grande agence humanitaire de lutte contre la faim dans le monde. Outre l'apport nutritionnel, les cantines scolaires permettent d'éduquer les enfants à une alimentation saine, d'inciter les parents à scolariser leurs enfants et de limiter le décrochage scolaire. Le PAM souligne qu'elles peuvent également aider les économies locales à se relever du marasme économique dans lequel la pandémie les a plongées: selon l'agence onusienne, 2.000 emplois sont créés pour 100.000 enfants nourris grâce à des programmes d'aide à l'alimentation des écoliers. "Lorsque les écoles ont fermé à cause de la pandémie, 370 millions d'écoliers ont été brusquement privés de ce qui représente souvent leur unique repas de la journée", a commenté le directeur exécutif du PAM, David Beasley. Un an après, "il est temps d'accélérer et de permettre une réouverture en bon ordre des écoles, pour éviter qu'une génération soit perdue", a-t-il ajouté. L'initiative répond aux conclusions du rapport 2020 du PAM sur les plans d'aide à l'alimentation dans les écoles, qui préconise une mobilisation d'envergure pour trouver de nouveaux financements. La "coalition" impliquera des agences d'aide au développement, des donateurs, le secteur privé, des gouvernements et des ONG. Le ministre finlandais de l'Aide au développement et du commerce, Ville Skinnari, a expliqué que la restauration scolaire était un paramètre essentiel du succès du modèle éducatif finlandais, régulièrement en tête des classements internationaux, et qu'elle avait permis de "transformer notre éducation et nos niveaux d'alphabétisation ces 70 dernières années". Le PAM, qui a reçu le prix Nobel de la Paix en décembre, avait dit craindre "une pandémie de la faim" aux effets potentiellement plus graves que le Covid-19, avec une planète en proie à la guerre, au changement climatique, à la famine comme arme politique et militaire et à la crise économique due à la pandémie. Le PAM apporte une aide alimentaire à près de 100 millions de personnes dans le monde chaque année. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info