Open d'Australie - Elise Mertens sortira du Top 20 après l'Open d'Australie

Publié le à MELBOURNE (AUSTRALIE)

L'Australian Open de tennis n'est pas encore terminé pour Elise Mertens (WTA 14) après sa défaite contre Madison Keys (WTA 17) dans le tableau du simple. La Limbourgeoise, 23 ans, est toujours engagée en double avec sa nouvelle partenaire, la Bélarusse Aryna Sabalenka. Les deux affronteront ce lundi en huitièmes de finale les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova, têtes de série N.1, lauréates de Roland Garros et Wimbledon en 2018. "Oui. Et ce sera un fameux défi", a-t-elle confié. "Mais nous y croyons, car tout est possible en tennis. C'est très chouette de jouer avec Aryna. C'est quelqu'un de très positif, qui se bat sur chaque point. Nous étions ainsi menées 5-0 dans le deuxième set de notre premier match (NdlR : contre son ancienne partenaire Demi Schuurs) et elle a continué à se donner à fond pour revenir au score. C'est très motivant et je peux en retirer beaucoup." Même si elle était triste après sa défaite contre Madison Keys, Elise Mertens sera aussi motivée pour continuer à progresser. La N.1 belge va bien sortir du Top 20 au lendemain du tournoi - elle est actuellement 21e -, vu qu'elle a été demi-finaliste l'an dernier, mais elle va tout faire pour rebondir. "Là, c'est un peu dur à encaisser, car le score est sévère et me donne l'impression que j'étais loin. Mais ce sont des petites choses qui ont fait la différence. Elle frappait très fort et elle a saisi ses occasions. Je n'étais pas contente après mon premier match, car j'étais stressée, mais ensuite cela a été mieux. Je vois les choses positivement. Je sais que je risque de perdre plus de matches cette année, même si j'espère que non, car je vais disputer de plus gros tournois, comme Doha ou Dubaï. Mais je vais continuer à travailler pour m'améliorer." . (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.