Pakistan: remise en liberté d'un magnat des médias indépendants

Publié le à ISLAMABAD

La Cour suprême du Pakistan a ordonné lundi la libération sous caution du patron de l'un des principaux groupes de médias indépendants au Pakistan qui vient de passer plus de six mois en détention à l'indignation des défenseurs de la liberté de la presse. Shakeel ur-Rehman, patron du groupe Jang qui compte plusieurs des principaux journaux pakistanais et le réseau télévisé Geo, s'est fréquemment montré critique envers le Premier ministre Imran Khan et la puissante armée pakistanaise. Il avait été arrêté en mars après avoir été accusé de corruption lors d'une transaction foncière remontant à 1986, une accusation rejetée par ses avocats qui ont assuré que l'agence anti-corruption du pays s'en était en réalité prise à lui parce que les médias de son groupe avaient enquêté sur elle. "La Cour a accordé la libération sous caution de Shakeel ur-Rehman, il va être remis en liberté après avoir passé plus de 200 jours en détention", a expliqué à l'AFP Rana Jawad, directeur des informations de la télévision Geo. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info