Paris-Tours : le Danois Casper Pedersen (Sunweb), 24 ans, s'adjuge la classique française

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le Danois Casper Pedersen (Sunweb), 24 ans, a remporté la classique française Paris-Tours (1.Pro), disputée sur 213 kilomètres dimanche au départ de Chartres, battant dans un sprint à deux, le Français Benoit Cosnefroy (AG2R-La Mondiale). Le Néerlandais Joris Nieuwenhuisen (Sunweb), 3e, complète le podium de cette 114e édition. Un autre Danois, toujours de l'équipe Sunweb, Soren Kragh Andersen a chuté à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, l'éliminant de la course au succès. Trois hommes étaient aux avant-postes dans le final, les Français Benoit Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) et Rudy Molard (Groupama-FDJ) ainsi que Casper Pedersen (Sunweb), poursuvis par trois autres, Emiel Vermeulen (Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole), le Français Quentin Pacher (B&B Hotels-Vital Concept p/b KTM) et le Néerlandais Elmar Reinders (Riwal Securitas) à 30 secondes et à trente kilomètres de l'arrivée. Dans la zone pavée, Cosnefroy et Pedersen ont lâché Molard, alors que le trio à leur poursuite était rattrapé par un peloton très étiré. Aimé De Gendt (Circus-Wanty Gobert) était l'un des coureurs qui tentait de faire le bond dans un groupe de quatre, lui-même derrière un groupe de cinq avec les Français Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Vincent Madouas (Groupama-FDJ), le Tchèque Peter Vakoc (Alpecin-Fenix) et le Néerlandais Joris Nieuwenhuis (Sunweb), le tout en trente secondes. Le peloton était à 53 secondes à 16 kilomètres de l'arrivée. A 10 kilomètres du but, les positions étaient pratiquement inchangées avec les deux hommes de tête avec moins de 20 secondes sur les cinq premiers poursuivants, mais plus d'une minute d'avance sur De Gendt et le peloton ensuite. La victoire aurait pu se jouer entre sept hommes, sous la pluie, à Tours, mais c'était sans compter sur le belle entente entre les deux hommes de tête qui se sont joués la victoire au sprint. Casper Pedersen remporte la plus belle victoire de sa carrière, la troisième au total après notamment un titre de champion d'Europe Espoirs en 2017. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info