Parlement européen: le parti d'Orban va quitter le groupe PPE

Publié le à BUDAPEST (HUN)

Le Fidesz, parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban, va quitter le groupe du Parti populaire européen (PPE, droite, démocrates chrétiens) au Parlement européen, ont rapporté mercredi plusieurs médias pro-gouvernementaux en Hongrie.Il prend ainsi les devants, alors qu'un vote des eurodéputés PPE est prévu mercredi à Bruxelles sur une réforme des statuts, qui doit permettre la suspension ou l'exclusion de délégations entières, et non plus seulement de parlementaires individuellement. "Le Fidesz quitte aujourd'hui (mercredi) le groupe du Parti populaire européen au Parlement", écrit le quotidien Magyar Nemzet, sans citer de sources. Le site internet Origo a fait état des mêmes informations, qui ne sont actuellement pas confirmées par le Fidesz. Viktor Orban avait dénoncé des dispositions "taillées sur mesure" pour sanctionner les membres du Fidesz, dans une lettre adressée dimanche au président du groupe parlementaire, l'Allemand Manfred Weber. Si elles sont adoptées, avait-il prévenu, "le Fidesz quittera le groupe". Ce départ, s'il est confirmé, mettrait fin à un feuilleton de plusieurs années: l'exclusion du Fidesz a été réclamée plusieurs fois au sein du PPE, en raison de ses virulentes prises de position anti-Bruxelles et de mesures jugées attentatoires aux droits fondamentaux. Le parti hongrois est déjà suspendu sine die depuis mars 2019 du PPE, première famille politique de l'UE. En Belgique, le cdH, le CD&V et le CSP (communauté germanophone) en font partie. Depuis lors, le Fidesz n'a plus le droit de participer aux réunions du PPE, est privé de ses droits de vote et ne peut pas présenter de candidats à des postes en interne. Sa dizaine de députés fait en revanche toujours partie du groupe parlementaire. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info