Pas de nouveau plan climat en Flandre si les centrales nucléaires ferment

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La ministre flamande de l'Énergie, Zuhal Demir (N-VA), a averti, samedi au micro de l'émission "De ochtend" sur Radio 1, que le gouvernement flamand n'adapterait pas son plan climat si un nouveau gouvernement fédéral venait à planifier la fermeture des centrales nucléaires. La ministre réagissait ainsi au projet d'Ecolo, qui souhaite fermer toutes ces installations d'ici à 2025, prévenant que ceci ne changerait rien à sa politique. "Ils doivent nous prendre en compte. Si le gouvernement fédéral veut construire des centrales au gaz, il doit demander des autorisations à la Flandre", a-t-elle précisé. Mme Demir ne semble pas avoir l'intention de coopérer avec un éventuel gouvernement Vivaldi et s'en tiendra à l'accord de coalition flamand. "Nous avons dit que la facture énergétique n'augmentera pas et je m'y tiendrai", a-t-elle ajouté. "Je défendrai la facture énergétique des familles, des PME et de l'industrie flamandes". (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info