Pas de vols d'Air Belgium vers les Antilles avant décembre mais l'île Maurice dès vendredi

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Air Belgium ne reprendra pas ses vols entre l'aéroport de Charleroi et les Antilles françaises avant le début décembre, a annoncé mardi la compagnie aérienne belge à l'occasion de la présentation de son nouvel Airbus A330neo. Dès ce vendredi 15 octobre, cet avion desservira en revanche l'île Maurice à raison de deux fois par semaine, cette fois au départ de Brussels Airport. Des vols déjà complets jusque début janvier, s'est réjoui Niky Terzakis, le CEO de l'entreprise, qui entrevoit des opportunités de développement pour Air Belgium dans les mois à venir.Durant l'été, la compagnie avait été contrainte de soudainement suspendre ses vols vers les Antilles en raison de la dégradation de la situation sanitaire sur place, avec un taux de vaccination bien plus faible qu'en France métropolitaine, et du confinement qui y avait été décrété. Après avoir relancé plusieurs fois ses vols depuis le début de la crise du coronavirus, avant de devoir chaque fois les suspendre, la compagnie ne souhaite plus répéter cela avant que le taux de vaccination ait dépassé les 60% sur place, explique Niky Terzakis. Raison pour laquelle, au vu de l'évolution sanitaire favorable actuelle, elle reprendra ses vols depuis Charleroi vers la Guadeloupe le 3 décembre et vers la Martinique le lendemain. En revanche, aucun report n'est prévu pour la liaison entre Brussels Airport et l'île Maurice, où le taux de vaccination a d'abord été maîtrisé avant que la destination ne soit rouverte aux touristes début octobre. Dès ce vendredi, elle sera assurée deux fois par semaine, durant des vols de nuit dans les deux sens, à bord d'un flambant neuf A330neo, un appareil de toute dernière génération, plus efficace, moins polluant et moins bruyant, qui a été présenté mardi. Un second avion de ce modèle devrait intégrer la flotte d'Air Belgium le mois prochain. Les réservations sont très positives et les vols vers l'île Maurice sont d'ailleurs complets jusqu'au 9 janvier, s'est réjoui Niky Terzakis. Ce dernier se montre dès lors confiant et "relativement serein" pour l'avenir. La situation financière de sa compagnie, très touchée par la crise du Covid, n'est, certes, pas glorieuse (16 millions d'euros de pertes en 2020, NDLR) mais elle s'améliore de mois en mois, explique-t-il. La société continue à engager, notamment beaucoup de pilotes, et compte désormais environ 400 collaborateurs. En collaboration avec CMA CGM, elle a, de plus, développé ses activités en fret, un créneau qui a été poussé par la crise, avec quatre avions cargo dans sa flotte. Air Belgium devrait à nouveau être rentable courant 2022, a répété le CEO. D'autres destinations devraient venir s'ajouter l'an prochain. Il y a quelques mois, le patron avait ainsi évoqué le lancement de quatre nouvelles lignes: deux en Amérique du Nord et deux en Afrique, dont une en Afrique du Sud. Cela se fera en tous cas vers des destinations long-courrier d'intérêt et qui ne sont pas assurées actuellement au départ d'un aéroport belge. "Deux millions de passagers belges par an partent ainsi depuis l'étranger pour rejoindre leur destination finale et sept passagers sur 10 au départ de la Belgique doivent transiter par ailleurs avant d'arriver sur place", pointe Niky Terzakis, qui entend les récupérer. Des partenariats sont en outre en train de se nouer avec d'autres compagnies aériennes pour transformer progressivement la société belge en une compagnie de réseau, et non plus seulement une entreprise assurant des vols d'un point à un autre point, sans possibilité d'aller au-delà. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info