Paul Magnette conditionne l'accord à la hausse du salaire minimum

Publié le à Bruxelles (Belgique)

"La hausse du salaire minimum est un combat fondamental pour les socialistes et fait partie intégrante de la proposition de cette nuit. Si les patrons refusent celle-ci, il n'y aura d'accord sur rien et ce sera la liberté totale de négociation salariale", avertit le président du PS Paul Magnette jeudi sur Twitter.Les entreprises et/ou les secteurs qui ont enregistré de bons résultats durant la crise pourront accorder à leurs travailleurs une prime exceptionnelle de maximum 500 euros nets en 2021 sous forme de chèque consommation, a décidé durant la nuit de mercredi à jeudi le gouvernement fédéral. En outre, le gouvernement demande aux partenaires sociaux de procéder à une augmentation «suffisante» du salaire minimum. Les socialistes font donc de ce second volet une question de principe. Le président des socialistes flamands Conner Rousseau (Vooruit) cite également ce point en premier lieu dans une réaction postée sur Twitter : "ceux qui travaillent dur doivent y gagner ("vooruitgaan" en néerlandais). C'est ce que fait ce gouvernement: des salaires minimums plus élevés, des salaires plus élevés et une prime supplémentaire de 500 euros dans les entreprises et les secteurs qui ont bien fonctionné." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info