Peste porcine africaine - Des éleveurs gaumais attaquent l'arrêté Ducarme au Conseil d'Etat

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Deux agriculteurs gaumais ont décidé d'introduire un recours en annulation devant le Conseil d'Etat, écrivent les journaux L'Avenir lundi. Ils veulent faire annuler un arrêté du ministre wallon de l'Agriculture Denis Ducarme (MR) décrétant la mise à mort des porcs dans la zone des premiers sangliers infectés en Belgique, découverts dans la province du Luxembourg en septembre dernier.Adopté le 26 septembre, l'arrêté du ministre stipule: "Tous les porcs détenus dans la zone infectée doivent obligatoirement être mis à mort dans les 5 jours". Les éleveurs gaumais n'ont pas compris cette décision et la trouvent brutale. "Ce n'était pas une mesure sanitaire, mais une mesure économique. Il fallait décider d'abattre très vite des porcs sains pour rassurer le marché industriel mondial. C'est inacceptable", selon l'un des agriculteurs, Marc Vanovershcelde. Les deux éleveurs et l'association "Revenons à nos cochons" ont dès lors décidé de se tourner vers le Conseil d'Etat "pour que ça ne recommence pas pour des collègues". (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.