Plan d'urgence et incendie à Kampenhout: les 600 riverains de retour chez eux

Publié le à KAMPENHOUT (BELGIUM)

Les habitants de Kampenhout et de Haecht qui ont été évacués mercredi après-midi après un incendie dans l'entreprise de traitement de déchets Renewi ont pu regagner leur domicile peu après 20h00, a-t-on appris auprès des autorités locales. Au total, 600 personnes ont été concernées par cette mesure, dont 250 ont été accueillies dans un complexe de loisirs de Haecht. Les résultats des mesures d'air autour du site sont positifs et le travail d'extinction est terminé.Le sinistre au sein de l'entreprise Renewi avait en fait débuté mardi après-midi et connu une expansion rapide. Les pompiers s'étaient déplacés en nombre mais il s'est vite avéré qu'il n'y avait pas grand chose d'autre à faire que de laisser le bâtiment brûler de manière contrôlée. L'incendie s'est poursuivi ce mercredi mais, en raison des conditions météorologiques, le développement de fumée a été plus important et cette fumée est restée suspendue assez bas dans l'air, provoquant des nuisances. Le plan d'urgence communal a dès lors été déclenché mercredi après-midi à Haecht, Boortmeerbeek et Kampenhout et quelque 600 riverains au total ont été évacués. Vers 20h00, ils ont été informés qu'ils pouvaient à nouveau rentrer chez eux. Les résultats des mesures d'air autour du site sont positifs et le travail d'extinction est terminé, précisent les différentes autorités communales mercredi soir. Les fenêtres et portes des habitations peuvent à nouveau être ouvertes et les systèmes de ventilation allumés. Une odeur pourrait perdurer mais elle n'est pas nocive. Il est d'ailleurs recommandé aux riverains d'aérer leurs maisons. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.