Plan de relance wallon: les investissements échapperont aux balises imposées aux communes

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Afin de  renforcer l'action locale dans la dynamique de relance post-covid, les investissements réalisés dans le cadre des objectifs stratégiques du plan de relance wallon ne seront pas pris en compte dans la balise maximum d'investissements à laquelle les pouvoirs locaux sont soumis, indique mercredi le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon."L'objectif est de leur permettre de participer rapidement à la relance et que tous ces moyens soient accessibles au plus vite", précise le ministre au lendemain de la présentation d'une étude de Belfius selon laquelle les pouvoirs locaux s'interrogent sur leur capacité à participer à la relance.  "Les pouvoirs locaux contribuent activement au dynamisme de l'économie locale et régionale. Selon plusieurs experts, une augmentation de l'investissement public égale à 1% du PIB renforcerait la confiance dans le redémarrage de l'activité et dynamiserait le PIB de 2,7 %, l'investissement privé de 10 % et l'emploi de 1,2 %.", rappelle ce mercredi Christophe Collignon. "Les communes sont le niveau pouvoir de proximité par excellence. Elles sont un moteur de la relance économique en Wallonie", souligne-t-il enfin. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info